Le dernier voyage d'Alexis Kozlomov

2011, tirages inkjet contrecollés 180*70cm, jumelles, vidéos, carte postale, texte sur le mur

Ce dispositif est construit autour d’une histoire : la disparition d’un jeune explorateur en quête de paysages inconnus.
La scène se passe en 1930. Kozlomov part un beau matin pour revivre, jusqu’au Kamchatchka, le trajet d’un cartographe (Thevenot). Mais il s’est perdu et a disparu. Cette disparition peut avoir de multiples raisons. On peut aussi imaginer qu’à force d’avoir scruté les cartes russes, il ait halluciné un paysage intermédiaire.
N’importe quel point de la terre devient le Kamchatcka si on le rêve ainsi.
Ce récit initiatique, qui est l’occasion d’explorer la dimension fictionnelle du paysage, prend la forme de grands panoramiques constellés secrètement d’éléments cartographiques (cartes russes du Kamtchatka), de vidéos jouant sur la substitution du personnage et du photographe et d’une carte postale.

Ce projet a bénéficié d’une résidence au Centre Photographique d’Ile-de-France

Dernière présentation : Metavilla, Bordeaux, 2016

vergnon_dernier-voyage1-1400x475
vergnon_dernier-voyage4-1400x467
vergnon_dernier-voyage9-1400x467
cpif_nef_net
texte_mur
carte-postale-1400x933
carte-postale_verso

video#4

Dernière présentation : Metavilla, Bordeaux, 2016

18metavilla-aymeric